Politique linguistique

par Marjorie Mendes

POLITIQUE LINGUISTIQUE
« Il est attendu que le technicien supérieur maitrise l’anglais afin de communiquer correctement avec les collaborateurs, les clients et les fournisseurs, d’écrire des rapports clairs et concis, de comprendre les instructions et de se former à des techniques. Ces compétences sont désormais nécessaires dans les PME comme dans les grandes entreprises. Les rapports d’activités, les guides d’utilisation, les catalogues et documentations techniques sont le plus souvent rédigés en anglais. Les systèmes techniques disposent d’interfaces de dialogue en langue anglaise. Les échanges entre techniciens européens et internationaux se généralisent en langue anglaise, langue de diffusion de l’information et de communication à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise, à l’écrit comme à l’oral. »
La politique linguistique mise en œuvre dans l’établissement se fait dans le cadre du projet d’établissement qui est en cours d’écriture. La préparation linguistique se déroule sur les 8 mois précédent la mobilité en première année de BTS mais aussi en deuxième année puisque la Sous-épreuve E61 – Conduite de projet et plus particulièrement la Partie 2 : Soutenance du projet se déroule en partie en anglais.
Durée : 50 minutes
Soutenance du dossier devant la commission : 25 minutes maximum
10 minutes seront réalisées en langue anglaise
15 minutes en langue française
Entretien avec la commission : 25 minutes maximum
10 minutes d’entretien seront réalisées en langue anglaise
15 minutes d’entretien seront réalisées en langue française.
Les étudiants volontaires à la mobilité seront sélectionnés sur leur niveau de maîtrise de la langue (usuelle et professionnelle), compétences requises dans l’entreprise pour une efficacité optimale.
Enfin, la préparation linguistique sera renforcée par l’accès à une plate-forme d’elearning OLS "Online Linguistic Support" dans les mois précédant la mobilité.
L’utilisation de l’anglais est privilégiée lors du stage.
Pour la mobilité :
Niveau B2 du CECRL requis en tenant compte des possibilités de progrès au cours de la 1ère année.
Mise en place du passeport de langue pour les étudiants
CV Europass et programme du stage en anglais pour favoriser l’aisance dans la présentation des compétences et des projets
Utilisation de la plateforme européenne OLS dédiée à la préparation linguistique mise en place pour tester les étudiants et les faire bénéficier de cours supplémentaires en anglais
Notre établissement dispose des personnels nécessaires pour offrir un soutien linguistique en anglais. Un professeur, M. Bensefia dispense un enseignement technologique en langue anglaise en co-animation avec un professeur d’anglais, Madame Guelmani. Ils sont donc en mesure d’assurer un accompagnement dans le cadre des études ou du stage en entreprise. Dans ce contexte mondial et face à ces exigences, pour préparer au mieux les futurs techniciens supérieurs « FED », le coenseignement (1 heure/semaine chaque année) s’affiche comme une complémentarité́ entre l’enseignement technologique et l’enseignement de l’anglais.
Son horaire est affiché dans celui de l’anglais (2 + 1 + 0).
L’enseignement de l’anglais s’efforce, au travers de documents de natures diverses, d’aborder le lexique technique couramment utilisé dans le champ de la spécialité́ de l’option tout en entrainant les élèves aux diverses formes de discours (décrire, raconter, expliquer, argumenter). Le Co-enseignement permet de contextualiser les situations professionnelles rencontrées par les techniciens lors de leurs activités professionnelles. Pour accroitre cette synergie, les progressions pédagogiques de cet enseignement sont réalisées en cohérence avec la progression de l’enseignement de l’anglais et de celui des enseignements professionnels. Pour favoriser ce lien et cette approche commune, les deux enseignants interviennent dans la même salle ou le même espace de formation technique.
L’enseignant d’anglais qui dispense le co-enseignement est aussi en charge de l’enseignement de l’anglais de la classe et cet enseignement, est dispensé dans les espaces de formation technique (salle de projet, atelier...) pour faciliter la contextualisation des situations professionnelles observées.